CYPELEC Core

Interface utilisateur

Interface utilisateur accessible avec de multiples aides à l’édition: tableaux pré-équipés, groupes de lignes, circuits prédéfinis, copier, coller, déplacer et égaliser des propriétés, annuler-rétablir et de nouveaux composants de l’installation: batteries de condensateurs, transformateurs BT/BT, etc.

Dimensionnement

CYPELEC Core dispose d’un système de dimensionnement automatique des lignes qui permet à l’utilisateur de configurer les critères qu’il souhaite que le logiciel prenne en compte dans ce processus.

Le dimensionnement est configuré dans la boîte de dialogue “Options de dimensionnement”, accessible en sélectionnant le bouton situé dans la barre d’outils de l’onglet “Unifilaire” ou “Arbre” (groupe “Projet”). Dans ce dialogue, il est possible de:

  • Augmenter la section du câble pour respecter l’intensité nominale ou l’intensité régulée de la protection. Dans cette option, le nombre maximal d’augmentations de la section que vous souhaitez que le logiciel effectue automatiquement doit être spécifié.
  • Dimensionner la chute de tension maximale admissible, avec la possibilité supplémentaire de permettre la compensation de la chute de tension entre l’installation intérieure et la dérivation individuelle. Dans cette option, le nombre maximal d’augmentations de la section que vous souhaitez que le logiciel effectue automatiquement doit être spécifié.
  • Dimensionner les dispositifs de protection contre les surcharges, avec la possibilité supplémentaire d’ajuster l’intensité nominale de la protection à l’intensité maximale admissible du câble.
  • Dimensionner des dispositifs de protection contre les courts-circuits au pouvoir de coupure ultime et au pouvoir de coupure de service.
  • Dimensionner le calibre des dispositifs de protection contre les contacts indirects.

Schémas

Grande polyvalence en ce qui concerne l’organisation des schémas en termes de nombre d’éléments, d’imbrication à plusieurs niveaux et de types de charge.

Types d’alimentation

L’utilisateur peut choisir entre différents types d’alimentation: réseau en basse tension, groupe électrogène isolé ou poste de transformation.

En plus de spécifier le type d’alimentation principale, le logiciel offre la possibilité d’introduire une alimentation complémentaire ou de secours grâce à un groupe électrogène isolé qui peut approvisionner une partie ou la totalité de l’installation ou bien déclencher le service d’urgence en cas de défaillance de l’alimentation normale.

Équipements électriques

CYPELEC Core permet l’introduction des équipements suivants dans l’installation électrique:

  • Transformateur intermédiaire BT/BT
    Tout au long de l’installation, l’utilisateur a la possibilité d’introduire un transformateur intermédiaire pour augmenter ou réduire la tension nominale, comme le cas des installations alimentées à très basse tension de sécurité (TBTS).
  • Batterie de condensateurs
    Le facteur de puissance de l’installation peut être amélioré en introduisant une batterie de condensateurs installé aussi bien au niveau individuel (récepteur) qu’au niveau collectif (groupe de circuits).

Vérification de l’intensité de démarrage des moteurs et utilisation des démarreurs

Lors du démarrage, les moteurs asynchrones requièrent des niveaux d’intensités supérieurs à ceux consommés dans des conditions nominales. Ces surintensités peuvent générer de très fortes chutes de tension dans l’installation. La réglementation électrique limite donc le rapport entre l’intensité de démarrage et l’intensité nominale en fonction de la puissance du moteur.

Le logiciel permet d’établir les données relatives au démarrage en introduisant un coefficient multipliant l’intensité nominale ou en utilisant la nomenclature de la norme américaine fourni par le code NEMA qui apparaît dans les spécifications techniques de certains moteurs.

L’utilisateur peut sélectionner un démarreur pour réduire le courant de démarrage et ainsi limiter son impact sur l’installation. Il est possible de sélectionner les types de démarrage suivants:

  • Démarrage direct.
  • Démarrage étoile-triangle.
  • Démarrage par autotransformateur (avec 2 points de démarrage).
  • Démarrage par autotransformateur (avec 3 points de démarrage).
  • Démarrage rotorique/statorique par résistances.
  • Variateur de fréquence.

En plus d’affecter le calcul, le démarreur sélectionné est également présent dans le schéma unifilaire avec son icône correspondante.

Contribution des moteurs asynchrones aux courants de court-circuit

Du fait de l’inertie des moteurs au moment du court-circuit, chacun d’entre eux devient transitoirement une source de génération de puissance qui contribue à l’augmentation de la valeur maximale de l’intensité de court-circuit. Pour cela, et en se basant sur la norme CEI 60909, la valeur réelle du courant de court-circuit dans chaque ligne de l’installation est prise en considération.

Précision du calcul

Des calculs précis en utilisant la méthode des composants symétriques pour obtenir des courants de court-circuit selon la norme CEI 60909 ou le calcul par phases des lignes triphasées déséquilibrées.

Calcul au court-circuit

CYPELEC Core réalise le calcul des courants de court-circuit suivant la méthode des composants symétriques. Elle est basée sur le théorème de Thévenin et est applicable à tout type de réseaux allant jusqu’à 230 kV. Cette méthode consiste à insérer une source de tension équivalente au point du court-circuit et à remplacer chaque élément de la boucle de défaut par ses impédances directe, inverse et homopolaire correspondantes. Une fois ce système établi, le courant de court-circuit est obtenu au même point que celui où la source de tension «virtuelle» a été installée.

Cet outil est le meilleur pour calculer les défauts de l’installation grâce à son aspect analytique remarquable et à sa plus grande précision par rapport aux autres processus.

Hypothèses pour le calcul des courants de court-circuit

Les intensités de court-circuit maximales et minimales sont vérifiées pour chacune des hypothèses d’alimentation établies, s’il en existe plus d’une, afin que les dispositifs de protection assurent une protection contre les courts-circuits pour toutes les sources d’alimentation.

Calcul des intensités par phases déséquilibrées

Lors de la conception d’une installation électrique triphasée, il est souvent considéré que les charges sont réparties de manière équilibrée dans chacune des phases. Bien que pratique, cette manière de procéder est une approximation, l’équilibre total étant particulièrement difficile à obtenir. La modélisation d’une installation ayant une répartition déséquilibrée par phases permet à l’utilisateur de sélectionner la phase à laquelle est connectée chaque charge, permettant ainsi de réaliser une étude préliminaire de leur distribution et d’éviter des déséquilibres entre les phases qui pourraient affecter le bon fonctionnement de l’installation.

De plus, dans le cas où l’installation conçue présente un déséquilibre entre les phases, le logiciel réalisera toutes les vérifications pertinentes de manière à modéliser le comportement réel des lignes. Les courants présents dans chacune des phases seront pris en compte, de même que celui circulant par le neutre pour compenser le déséquilibre. Ces intensités servent au dimensionnement correct de la section de chaque conducteur (y compris le neutre) et le logiciel calcule également les chutes de tension simples (phase-neutre) et composées (phase-phase).

Récapitulatifs de justification

Récapitulatifs de justification de toutes les vérifications effectuées par le logiciel.

Charges réparties et tableaux pré-équipés

Il est possible de saisir des éléments prédéfinis, des charges réparties et des tableaux pré-équipés avec n’importe quelle configuration. La puissance de ces outils réside dans la possibilité pour l’utilisateur de stocker les types de charges et les distributions dont il se sert le plus afin de pouvoir les utiliser autant de fois que nécessaire, sans avoir à les reconfigurer séparément.

  • Charges réparties
    Le concept de charge répartie s’applique lorsque l’utilisateur souhaite introduire un groupe de charges avec une configuration précise de manière à traiter tout l’ensemble. Par exemple, dans le cas d’une grande installation telle qu’un hangar industriel ou un hôpital dans lequel l’éclairage sera réparti par secteurs, il est plus pratique d’introduire un ensemble de charge répartie puis, de le copier plusieurs fois avant d’y apporter les modifications nécessaires.

  • Tableaux pré-équipés
    Le mode d’application est similaire à celui de la charge répartie, excepté que les modifications apportées à un ensemble seront reproduites dans tous les autres ensembles du même type. Un exemple serait la conception d’un groupe de logements pour lesquels la distribution des lignes électriques est préalablement définie puis, autant d’ensembles que de logements sont insérés.

Visualisation des grandeurs calculées

Visualisation directe des magnitudes calculées sur le propre schéma avec des «tooltips» déroulants.

Plans

Génération de plans avec des informations détaillées des lignes et des charges. Le logiciel permet à l’utilisateur de faire une sélection des paramètres à afficher dans les plans du schéma unifilaire. En appuyant sur le bouton “Configuration des plans”, une fenêtre s’ouvre où il est possible d’effectuer cette sélection.