CYPE présente sa solution pour numériser et accélérer le développement urbain devant l’Organisation des Nations unies (ONU)

DESTACADO:

Pablo Gilabert, directeur de l'innovation de l'entreprise, a participé à la conférence intitulée « La technologie au service de la planification urbaine : le cas de CYPEURBAN », où il a montré comment l'outil permet la délivrance et la vérification numérique des autorisations d'urbanisme

L'événement, organisé par la Commission économique des Nations unies pour l'Europe (CEE-ONU) et le Groupe consultatif du marché immobilier (REM) de la CEE-ONU, a été suivi par des représentants des communes où cette solution a déjà été implémentée

CYPE a présenté à la Commission économique des Nations unies pour l’Europe (CEE-ONU) sa solution pour stimuler la numérisation de la planification urbaine dans les villes et accélérer la délivrance des autorisations d’urbanisme. CYPEURBAN, le logiciel de l’entreprise espagnole, est déjà utilisé dans des villes telles que Rennes Métropole, Vila Nova de Gaia (Portugal), Rivas Vaciamadrid et Madrid (Espagne), entre autres.

Pablo Gilabert, directeur de l’innovation chez CYPE, a expliqué les avantages de cette solution lors de l’événement « La technologie au service de la planification urbaine : le cas de CYPEURBAN » organisé par le Groupe consultatif du marché immobilier (REM) de la CEE-ONU chargé d’assister le Comité du développement urbain, du logement et de l’aménagement du territoire de l’organisme international.

Lors de sa présentation, Pablo Gilabert a expliqué que les villes peuvent implémenter leurs normes et exigences réglementaires pour différentes zones urbaines dans CYPEURBAN. Ceci afin d’accélérer le traitement des permis de construire en facilitant la livraison de modèles numériques de bâtiment dans des formats ouverts, dans la phase d’avant-projet, via la plateforme BIMserver.center.

« Le retard moyen dans la délivrance des autorisations se situe entre six et neuf mois », a déclaré le directeur de l’innovation chez CYPE, soulignant que les raisons de ce retard, selon les techniciens de l’administration en Espagne, sont la présentation d’une documentation mal structurée et excessive, l’utilisation déficiente des nouvelles technologies informatiques au sein de l’administration, le manque de connaissance de la réglementation de la part des techniciens du projet et le manque de fluidité dans la communication des exigences entre l’administration et ces derniers.

Selon Pablo Gilabert, « ces limites peuvent être surmontées grâce à la technologie et à la numérisation ». Il a ainsi expliqué que l’outil CYPEURBAN permet, entre autres, aux concepteurs de bâtiments de réutiliser leurs modèles numériques pour vérifier la conformité aux règles d’urbanisme de manière plus simple et plus rapide.

En outre, l’écosystème CYPE permet également aux techniciens de projets et aux techniciens en aménagement urbain de visualiser les projets dans un lieu géographique précis, en gérant différents types de cartes, en introduisant des surfaces topographiques et en ajoutant des éléments de l’environnement du site, tels que des parcelles et des bâtiments. La possibilité de disposer de ces informations géographiques de manière visuelle et attractive donne également aux techniciens un plus grand pouvoir de décision lorsqu’ils doivent étudier des alternatives de sites pour les projets de leurs clients.

La nécessité de numériser l’aménagement et la planification urbaine des villes est commune dans le monde entier. Les retards fréquents dans ces procédures impliquent une charge bureaucratique et un manque d’efficacité qui, avec les retards dans la délivrance des autorisations, aboutissent à une augmentation du prix final de tout projet. D’autres intervenants à l’événement, tels que Gulnara Roll, secrétaire du Comité du développement urbain, du logement et de l’aménagement du territoire de l’organisation internationale de la CEE-ONU, et Paloma Taltavull, présidente du Groupe consultatif du marché immobilier (REM) de la CEE-ONU, ont partagé cet avis.

Dans le même esprit, Daniel Cuervo, directeur général de l’association des promoteurs de Madrid ASPRIMA, et Marco Lima Carvalho, représentant de la commune de Vila de Gaia, ont expliqué comment la municipalité implémente CYPEURBAN.

Dernières actualités

Pablo Gilabert, directeur de l'innovation de l'entreprise, a participé à la conférence intitulée « La technologie au service de la planification urbaine : le cas de CYPEURBAN », où il a montré comment l'outil permet la délivrance et la vérification numérique des autorisations d'urbanisme