Sommaire

Nouveautés communes à plusieurs logiciels

Applications avec environnement 3D

Depuis la version 2020.f, les applications avec un environnement de travail 3D comprennent une barre d’outils flottante pour faciliter la saisie ou la modification des composants du modèle sur la zone de travail. Les options affichées dans cette barre d’outils dépendent de la vue active et du ou des éléments en cours de saisie ou de modification.

Ce composant est désormais ancré sous la barre d’outils de l’application. Cela permet de mieux utiliser l’espace disponible dans l’interface utilisateur.

Dans la version précédente (2023.a), un outil était implémenté dans l’interface utilisateur de certains logiciels avec un environnement de travail 3D. Il permet d’effectuer la gestion des éléments de la maquette numérique du bâtiment, provenant du projet de BIMserver.center associé, à partir du menu ‘Éléments lus’ situé dans la barre latérale gauche de chaque application. De plus amples informations sont disponibles dans la nouveauté 2023.a « Gestion de la visibilité et de l’accrochage aux objets des éléments externes ».

Dans la version actuelle (2023.b), cette gestion de la visibilité et de l’accrochage aux objets est également implémentée dans :

  • CYPEHVAC Ductwork
  • CYPELEC Distribution (logiciel qui, à partir de cette version 2023.b, intègre l’environnement de travail 3D).

Logiciels inclus dans le flux de travail Open BIM

À partir de la version 2023.b, les applications Open BIM qui contiennent un lien direct vers d’autres outils incluent l’option ‘Exporter modèle BIM’. Active par défaut, elle permet à l’utilisateur de décider d’exporter ou non les informations de l’ouvrage produit à partir de l’application source avant d’ouvrir l’application cible.

La possibilité d’éviter le processus d’exportation permet de gagner un temps considérable lorsqu’il s’agit de poursuivre le flux de travail dans plusieurs logiciels différents sans apporter de modifications à l’application source. Cependant, il est important de noter que si cette option est désactivée et que des modifications ont été réalisées, elles ne sont pas partagées dans le projet de BIMserver.center.

Implémentation de normes et améliorations de leurs applications

Structures en béton

CYPE Architecture

La fonctionnalité ‘Mesurer angles’ a été implémentée dans les onglets ‘Esquisse’, ‘Architecture’ et ‘Mobilier’. Avec cet outil, il est possible de mesurer un angle dans l’espace en indiquant trois points.

La fonctionnalité ‘Créer un niveau à la cote d’un point’ a été implémentée. Elle se trouve parmi les outils qui apparaissent en dépliant l’option du menu supérieur ‘Niveaux’ dans l’onglet ‘Architecture’. Avec cette fonctionnalité, il est possible de créer un nouveau niveau à la cote d’un point en le sélectionnant dans la vue souhaitée par l’utilisateur.

Dans la version 2023.b de CYPE Architecture, de multiples nouveautés et améliorations ont été implémentées dans l’onglet ‘Mobilier’ :

  • Nouveau mobilier
    De nouveaux meubles sont inclus dans les sections, lits, canapés, hottes, éviers et végétation.

  • Ajustement dans le positionnement des étagères, des plans de travail, des armoires et des banques d’accueil
    Cet ajustement permet de dessiner l’élément au centre, à droite ou à gauche de la ligne d’introduction.

  • Ancre de rotation pour meubles
    Cette fonctionnalité permet de faire pivoter facilement et manuellement tout meuble, c’est-à-dire qu’il n’est pas nécessaire d’entrer un angle numérique comme dans les versions précédentes. Si l’ancre de rotation est utilisée pendant l’insertion d’un meuble pour lui donner une nouvelle orientation, les meubles successifs sont insérés avec la rotation indiquée dans le premier meuble.

  • Orientation automatique des meubles par rapport aux murs
    Les meubles sont automatiquement orientés pendant l’insertion lorsque le curseur détecte un mur, ce qui facilite le positionnement correct du meuble. Dans les versions précédentes, l’orientation des meubles devait être effectuée manuellement.

  • Outil de symétrie pour les meubles
    Cet outil permet d’introduire des meubles qui sont symétriques par rapport à d’autres meubles déjà introduits. Cette fonctionnalité améliore l’introduction des meubles, notamment dans le cas des douches, qui présentait certaines limitations dans les versions précédentes.

  • Ouverture pour évier dans le plan de travail
    Lorsqu’un évier est inséré dans un plan de travail, la surface du plan de travail est détectée et une ouverture y est créée, permettant ainsi de positionner l’évier dans la bonne position.

  • Édition du mobilier
    Des améliorations générales ont été implémentées dans les accroches et l’édition des éléments de mobilier, notamment des outils de mesure des surfaces et des angles.

  • Informations des Calque, Niveau et Groupe pour les éléments de mobilier

  • Introduction du mobilier via des palettes flottantes
    Les palettes flottantes permettent une introduction plus agile de tout élément puisqu’ils n’ont pas besoin d’être acceptés. L’utilisateur peut facilement remplacer un meuble par un autre du même type et le voir immédiatement mis à jour sur l’écran.

Open BIM Construction Systems

Dans les versions précédentes de l’application, après la liaison avec le projet de BIMserver.center, tous les planchers exposés à l’extérieur introduits dans le modèle architectural étaient ajoutées au groupe ‘Toitures’. À partir de la version 2023.b, Open BIM Construction Systems inclut la catégorie ‘Planchers extérieurs’ dans la section ‘Système enveloppe’. Ce groupe comprend les planchers en contact avec l’extérieur qui n’ont pas été définis comme des toitures. Cette nouvelle catégorie est intégrée dans la documentation générée par le logiciel et est exportée lorsque le modèle est partagé dans le projet de BIMserver.center.

Les applications de simulation thermique et acoustique interprètent désormais ces systèmes constructifs comme des planchers et non plus des toitures. 

Open BIM Analytical Model / CYPETHERM RE2020

La fonctionnalité ‘Regrouper espaces’ a été ajoutée à la liste des espaces du modèle analytique disponible via le bouton ‘Modèle BIM’ de la barre d’outils. En l’exécutant, l’utilisateur peut choisir plusieurs espaces et l’application les regroupe en un seul espace, qui contient toutes les surfaces et les arêtes des espaces sélectionnés. De plus, les valeurs de surface et de volume du nouvel espace sont calculées.

Cet outil est particulièrement utile pour les locaux qui sont introduits indépendamment dans le modèle architectural, mais qui sont connectés et, par conséquent, forment un seul espace analytique.

La version 2023.b de Open BIM Analytical Model comprend les améliorations et corrections suivantes du logiciel pour certains cas :

  • Désélectionner une surface adjacente
    Il est désormais possible de désélectionner la surface adjacente dans la fenêtre de configuration d’une surface du modèle analytique avec adjacence à une ‘Surface’.

  • Vérification des surfaces adjacentes
    Dans les versions précédentes, la vérification ‘La surface adjacente n’est pas définie’ était traitée comme un message d’erreur, maintenant c’est une alerte.

  • Vérification des éléments du modèle physique
    La vérification ‘Aucune surface analytique n’a été définie pour un élément du modèle physique’ est maintenant décochée par défaut.

  • Détection des ouvertures
    La détection des ouvertures a été améliorée dans le processus de génération automatique du modèle analytique.

  • Espaces du type ‘Milieu ambiant extérieur’
    Correction d’un problème qui pouvait générer des alertes dans les surfaces analytiques extérieures en raison de la vérification du volume ‘Un volume valide doit être défini pour l’espace’ effectuée dans les espaces de type ‘Milieu ambiant extérieur’.

  • Unir surfaces
    Correction d’une erreur qui pouvait se produire lors de l’utilisation de l’outil ‘Unir surfaces’ avec plus de deux surfaces du modèle analytique.

  • Générer une ouverture dans une surface analytique
    Correction d’une erreur qui pouvait se produire lors de l’utilisation de l’outil ‘Générer une ouverture dans une surface analytique à partir d’une ouverture du modèle physique’.

CYPECAD

Dans la version 2023.b, trois options ont été ajoutées pour éditer les groupes de flèche des portiques de poutres. Jusqu’à cette version, les groupes de flèche étaient générés automatiquement et aucune modification n’était possible. Ces options sont :

  • Automatiques
    Permet de générer automatiquement les groupes de flèches.

  • Éditer
    Permet de modifier les ‘Conditions d’appui’ et le type de flèche de chaque groupe de flèches,

  • Unir / Diviser
    Permet d’unir et de diviser des groupes de flèches. La sélection d’un nœud entre deux groupes de flèches permet d’unir ces groupes. La sélection d’un nœud à l’intérieur d’un groupe de flèches divise ce groupe.

À partir de la version 2023.b, CYPECAD exporte projet de BIMserver.center les quantités de la norme IFC (« IfcQuantitySet ») relatives aux éléments structuraux avec profilés métalliques au. Ces quantités peuvent être lues par d’autres applications intégrées dans le flux de travail Open BIM via la plateforme BIMserver.center.

Par exemple, l’outil Open BIM Quantities peut utiliser ces informations pour la génération du métré et de l’estimatif.

Dans les versions précédentes, les éléments constructifs pouvant être saisis dans CYPECAD étaient définis entre groupes (onglet ‘Entrée de poutres’ > menu ‘Charges’). La possibilité d’introduire des ‘Parapets’ a été implémentée. Les parapets sont définis de la même manière que les éléments constructifs entre groupes, mais au lieu d’indiquer le groupe final, il faut définir la hauteur du parapet.

Une autre différence par rapport aux cloisons est que les parapets n’interviennent pas dans l’analyse sismique.

Lors de l’importation d’un projet BIM, les éléments dont la propriété « IfcWallTypeEnum » est ‘PARAPET’ sont automatiquement marqués pour l’importation comme éléments constructifs de type ‘Parapet’. S’ils ne possèdent pas cette propriété, il est possible de les marquer manuellement afin qu’ils soient générés correctement.

L’option ‘Calcul de la résistance à l’effort tranchant’ a été implémentée afin d’optimiser la vérification et le dimensionnement de l’armature transversale des poutres. Il est accessible à partir de la fenêtre ‘Données générales’ (Données générales > Barres > Par position > Options des poutres > Dimensionnement / Vérification).

Si cette option est activée, le calcul de la résistance à l’effort tranchant dans les poutres est toujours effectué en considérant la contribution de l’armature transversale et les dispositions supplémentaires correspondant aux critères de la norme pour ce type d’armature sont prises en compte. Sinon, il est d’abord vérifié si l’élément résiste à l’effort tranchant sollicitant sans tenir compte de l’armature transversale.

La version 2023.b de CYPECAD comprend les améliorations et corrections suivantes du logiciel pour certains cas :

  • Exportation au modèle BIM des barres de renfort d’ouvertures dans les portiques de poutres

  • Éditeur d’armatures de portiques
    Amélioration de l’édition des barres de renfort de sorte que lorsque la valeur de la longueur totale est modifiée, elle est modifiée proportionnellement des deux côtés de la barre (s’il s’agit d’une barre de renfort de moments négatifs par rapport au nœud, et de moments positifs par rapport au centre de la barre).

  • Références des intersections de poutres
    Amélioration de la génération des références des intersections de poutres lorsqu’une référence de base est définie avec plus de 5 caractères.

  • Exportation au projet BIM
    La taille des données exportées est considérablement réduite pour afficher les armatures de tous les éléments dans un projet BIM.

  • Armature transversale sous forme de cadres des poteaux et poutres
    Amélioration de la génération de l’armature transversale sous forme de cadres des poteaux et poutres avec la norme sismique Eurocode 8. Désormais, l’ancrage des étriers se fait avec 10ø, auparavant il se faisait avec 5ø.

  • Amélioration de l’importation des murs d’un projet BIM
    Parfois, il n’était pas possible d’insérer un mur s’il y avait une rencontre où l’extrémité d’un mur n’était pas positionnée sur l’axe de l’autre mur.

  • Enrobage des planchers de poutrelles
    La plage d’enrobage des planchers de poutrelles est augmentée à 8 cm.

  • Contrôle de résistance au feu
    Correction d’une erreur qui se produisait dans les ouvrages contenant des portiques avec armature bloquée et le contrôle de résistance au feu activé. Après le calcul, il n’était pas possible de consulter le contrôle de la résistance au feu des portiques avec armature bloquée. Maintenant, l’erreur n’apparaît plus, bien que dans les ouvrages où ce problème se produit, il est nécessaire de débloquer les portiques et de recalculer pour pouvoir consulter ces contrôles. Il est également possible d’accéder à nouveau à ces contrôles en éditant l’armature du portique et en y apportant des modifications.

  • Récapitulatifs
    Correction d’une erreur qui survenait lors de la génération d’un récapitulatif personnalisé comprenant les chapitres ‘Récapitulatif armatures de poutres’ et ‘Vérifications E.L.U. – Poutres’.

  • Édition de l’armature de portiques
    Correction d’une erreur qui se produisait lors de l’édition de l’armature des portiques de poutres après avoir uni des groupes.

StruBIM Embedded Walls / StruBIM Deep Beams / StruBIM Rebar

Les logiciels StruBIM Embedded Walls et StruBIM Deep Beams exportent modèle BIM les armatures des éléments structuraux qu’ils considèrent. StruBIM Rebar peut désormais les importer pour élaborer le modèle BIM avec les armatures de ces logiciels et d’autres.

Actuellement, les logiciels qui exportent les barres correspondant aux armatures sont les suivants :

  • CYPECAD
  • StruBIM Shear Walls
  • StruBIM Embedded Walls
  • StruBIM Deep Beams

CYPE Connect / StruBIM Steel

La version 2023.b implémente la vérification détaillée des ancrages avec l’Eurocode EN 1992. Jusqu’à la version 2023.b, l’analyse de l’assemblage était réalisée en tenant compte des ancrages disposés et du contact non linéaire entre l’acier et le béton, mais sans vérifier la résistance des ancrages.

Ces nouvelles vérifications détaillées peuvent être consultées dans l’onglet ‘Calcul’, de même que les vérifications déjà implémentées pour le reste des éléments. Ces vérifications peuvent être effectuées pour un seul ancrage et aussi pour le groupe.

Dans les options du projet, dans la boîte de dialogue ‘Normes’, le groupe d’options relatif à la norme béton a été implémenté et comprend la vérification des ancrages.

L’opération ‘Ancrages’ inclut l’option ‘Vérifier les ancrages’. Avec cette option activée, le logiciel effectue la vérification des ancrages, et permet également l’édition de certains paramètres et facteurs à prendre en compte dans cette vérification.

Le récapitulatif résumé de l’assemblage comprend les tableaux de résistance du groupe d’ancrages et la résistance individuelle de chaque ancrage.

Jusqu’à la version 2023.b, les opérations saisies dans l’assemblage étaient accessibles via la liste latérale. Dans cette version, l’accès rapide est également implémenté en cliquant sur les éléments de la vue 3D. La sélection d’éléments sur la vue 3D ouvre l’opération où l’élément est défini dans la fenêtre de gauche.

CYPELEC Electrical Mechanisms

Un nouvel ouvrage exemple est ajouté, correspondant à un bâtiment collectif de 8 logements. Dans celui-ci, sur la base du modèle architectural, la distribution des appareillages électriques et des points d’éclairage est complétée avec les vérifications correspondantes des volumes de protection dans les salles de bains et WC, et de la quantité minimale dans les pièces.

CYPELEC Distribution

CYPELEC Distribution passe d’un environnement 2D à un nouvel environnement de travail 3D, ce qui permet d’obtenir une plus grande capacité de conception et de modélisation de l’installation électrique.

Le nouvel environnement de travail 3D permet :

  • Une plus grande précision géométrique dans la localisation des récepteurs et des nœuds appartenant aux installations de branchement.
  • Une amélioration de la distribution des canalisations dans lesquelles circulent les lignes et les circuits d’alimentation vers les récepteurs, y compris les gaines techniques de colonne entre les étages.

L’implémentation de l’environnement de travail 3D, ainsi que d’autres nouveautés présentées dans cette mise à jour, empêche cette version 2023.b du logiciel et les versions ultérieures qui seront publiées de pouvoir lire les ouvrages des versions antérieures à 2023.b. Dans tous les cas, il convient de rappeler qu’il est toujours possible de lire des ouvrages de versions antérieures avec CYPELEC Distribution avec une version antérieure à la 2023.b. Avec cette version précédente, vous pouvez éditer, modifier ou simplement visualiser les ouvrages des versions précédentes. De plus, sur BIMserver.center, les versions précédentes du logiciel peuvent être téléchargée et installées.

Pour les nouveaux ouvrages, nous vous recommandons de toujours utiliser cette dernière version.

CYPELEC Distribution permet l’importation des luminaires contenus dans le projet BIM issus des logiciels de simulation d’éclairement tels que CYPELUX. Cela étend le nombre de logiciels contenant des équipements électriques qui peuvent être importés dans CYPELEC Distribution. Actuellement, ces logiciels sont :

  • CYPELUX
  • Open BIM DAIKIN
  • Open BIM BOSCH
  • Open BIM PANASONIC

Les charges et les équipements importés du modèle BIM peuvent être rapidement convertis en récepteurs à l’aide d’une icône de la barre d’outils appelée ‘Attribuer récepteurs’. Le tableau présenté dans l’image énumère les différentes charges et équipements électriques importés avec leur consommation électrique, afin de pouvoir attribuer à chacun d’eux un récepteur ayant les caractéristiques électriques nécessaires.

La bibliothèque de récepteurs a été ajoutée pour accélérer l’introduction de récepteurs ayant des caractéristiques de charge électrique du même type. Cet outil se trouve dans ‘Options générales’ > ‘Types de récepteur’. Dans la fenêtre d’édition du récepteur, les données suivantes doivent être indiquées :

  • Référence ;
  • Type de charge en question (éclairage, urgence, prise de courant, moteur, appareil d’élévation ou générique) ;
  • Caractéristiques électriques;
  • Symboles personnalisés si nécessaire.

La fenêtre d’édition de la canalisation a été modifiée pour offrir la possibilité de définir les installations de branchement. La partie supérieure de la fenêtre montre les lignes d’alimentation aux tableaux ou nœuds au branchement, et la partie inférieure montre les circuits appartenant aux tableaux.

La génération automatique de lignes et de circuits à l’intérieur des canalisations est également améliorée. Cet outil est représenté par une icône sur la barre d’outils appelée ‘Générer conducteurs’.

En raison du passage de l’environnement de travail 2D à 3D du logiciel, l’outil ‘Générer dérivations’ a été modifié. Désormais, une aide pour son utilisation a été incluse qui indique les étapes à suivre :

  1. Sélection des nœuds vers lesquels tracer les canalisations.
  2. Sélection du nœud à partir duquel tracer les canalisations.
  3. Sélection de la cote à laquelle introduire les canalisations horizontales.

Cette génération de dérivations peut s’effectuer indistinctement des boîtes de dérivations vers les récepteurs, les boîtes d’appareillage ou d’autres boîtes de dérivations, ou encore des tableaux vers les boîtes de dérivation.

L’outil d’arborescence est déplacé vers une icône dans la barre d’outils et crée une structure arborescente plus facile à gérer dans la marge droite de l’interface du logiciel.

Il est à noter que cet outil permet de mettre en surbrillance les différents nœuds qui composent l’installation, ainsi que la distribution des lignes et circuits électriques.

Deux ouvrages exemples ont été ajoutés, celui d’un atelier électrique dans lequel l’installation intérieure est distribuée, et celui d’un immeuble de 8 logements dans lequel, outre l’installation intérieure, l’installation de branchement est également distribuée.

CYPELEC NF

Dans le cas où le projet BIM contient des informations de distribution électrique fournies par le logiciel CYPELEC Distribution, ces informations seront traitées par CYPELEC NF afin que ce logiciel affiche les spécifications du projet électrique à respecter dans la marge gauche de la zone de travail.

La conformité à ces exigences du projet repose sur la vérification des points suivants :

  • Que la hiérarchie des connexions du schéma électrique soit respectée, de sorte que toutes les lignes et tous les circuits soient définis et connectés conformément au schéma importé.

  • Que pour chacune des lignes et chacun des circuits, les exigences soient respectées. À cet égard, trois cas de figure peuvent être distingués :
    • La longueur de métré doit être conforme pour les lignes appartenant aux installations de branchement et les lignes d’alimentation aux tableaux ou sous-réseaux.
    • Si, dans le cas de circuits appartenant à des tableaux, des circuits à charge concentrée sont choisis, la puissance active totale demandée par le circuit et la longueur de métré doivent être conformes.
    • Si, dans le cas de circuits appartenant à des tableaux, des circuits à charge répartie sont choisis, outre la puissance active demandée et la longueur de métré, la définition et la répartition de chacune des charges le long du circuit d’alimentation doivent être conformes, et pour chacune des charges, leurs caractéristiques électriques doivent également être conformes.

Il convient de mentionner que pour être conforme à l’exigence de longueur de métré d’un circuit, la somme de la longueur de calcul plus la somme de la longueur supplémentaire doit être égale ou supérieure à la longueur requise. Les deux longueurs sont présentes dans la fenêtre d’édition d’un circuit comme le montre l’image suivante.

CYPEPLUMBING Water Systems

L’utilisation des étiquettes de projet a été améliorée. À cette fin, les fonctionnalités suivantes ont été ajoutées :

  • Identification des éléments
    Lorsque l’étiquette est sélectionnée, l’élément auquel l’étiquette appartient s’éclaire.

  • Déplacer l’étiquette en mode 2D
    Cet outil permet de déplacer les étiquettes des éléments de l’installation dans le plan XY.

  • Déplacer l’étiquette en mode 3D
    Permet de déplacer les étiquettes des éléments de l’installation dans le plan XYZ.

  • Déplacer l’étiquette au point initial
    Permet de rétablir la position initiale de l’étiquette après l’avoir déplacée.

Générateur de prix

La version 2023.b des Générateurs de prix pour les pays francophones (Algérie, Cameroun, Côte d’Ivoire, France, Maroc, Gabon, Mali, République du Congo, Sénégal) comprend les mises à jour suivantes des tarifs et des produits de fabricants:

  • DAIKIN
    Actualisation des tarifs et élargissement de la gamme de produits.

  • MITSUBISHI HEAVY INDUSTRIES
    Actualisation des tarifs et élargissement de la gamme de produits.

  • VAILLANT
    Actualisation des tarifs et élargissement de la gamme de produits.

ELODIE by CYPE

À partir de la version 2023.b, ELODIE de CYPE peut générer le fichier « Récapitulatif Standardisé Énergie Environnement » au format PDF. Pour ce faire, l’option ‘Créer le fichier PDF’ a été ajoutée à la fenêtre de configuration affichée après avoir cliqué sur le bouton ‘Générer le RS2E’ de la barre d’outils de l’application.

À partir de la version 2023.b, ELODIE by CYPE génère le fichier ZIP compressé du RS2E en utilisant l’option ‘Générer le RS2E’ dans la barre d’outils de l’application. Ce fichier comprend un dossier avec le XML du RS2E, ainsi que les fichiers XML correspondant aux fiches personnalisées et configurées. Le fichier compressé est situé dans le dossier joint au projet de ELODIE by CYPE dans le même répertoire (par exemple « Nouveau.elod_dat »).

ELODIE by CYPE / Open BIM Quantities

À partir de la version 2023.b, dans l’arbre des composants du projet BIM de l’onglet ‘Métré du modèle BIM’, un texte traduit peut apparaître à côté des entités IFC. Cela permet à l’utilisateur d’identifier plus facilement les codes utilisés dans le format standard IFC pour les entités les plus courantes.

Un bouton a été ajouté aux composants de la liste ‘Règles de métré de l’ouvrage’ qui est disponible dans la barre d’outils de l’onglet ‘Métré du modèle BIM’. Dans les versions précédentes, les règles de métré de l’ouvrage actives étaient celles sélectionnées dans la liste. Maintenant, grâce à ce bouton, l’utilisateur peut indiquer explicitement les règles de métré de l’ouvrage actives dans le projet.

À partir de la version 2023.b, Open BIM Quantities et ELODIE by CYPE offrent trois façons différentes d’afficher l’arbre des composants du modèle BIM dans l’onglet ‘Métré du modèle BIM’. Jusqu’à présent, les éléments pouvaient être disposés en fonction de l’entité IFC à laquelle ils appartiennent (IfcWall, IfcSlab, IfcSpace, etc.) ou de la structure spatiale (IfcSite->IfcBuilding-> IfcBuildingStorey, etc.). Dans cette mise à jour, le bouton ‘Calques’ a été ajouté au groupe d’options ‘Visualisation’ de la barre d’outils de l’application. En cliquant dessus, l’arbre est organisé sur la base des calques définis dans le modèle IFC. Dans ce cas, les composants d’un calque sont regroupés dans une branche de l’arbre à laquelle est attribué le nom du calque.

Open BIM Quantities

L’option ‘Attribuer à tous’ a été ajoutée dans la fenêtre ‘Attribuer des codes’ d’une banque de prix dans des règles de métré de l’ouvrage. Grâce à cet outil, il est possible d’actualiser les unités d’ouvrage utilisées dans les règles de métré. S’il existe une unité d’ouvrage dans la banque de prix avec le même code que dans une règle, cette dernière est mise à jour avec les propriétés de la banque (chapitre, code, unité et référence). À la fin du processus, un résumé est affiché avec les codes des unités d’ouvrage qui ont été actualisées.

La fenêtre ‘Métré’ a été améliorée. Elle comprend désormais les éléments suivants dans sa structure :

  • Une ligne de décomposition racine a été ajoutée qui contient tous les éléments et indique la position dans l’arbre des composants du modèle IFC.
  • Les unités d’ouvrage peuvent désormais développer et réduire leurs lignes de détail de métré.
  • La quantité de chaque unité d’ouvrage est désormais calculée.
  • Les étiquettes des lignes de détail d’une unité d’ouvrage peuvent maintenant être affichées.
  • Les lignes de sous-total partiel et accumulé définies selon le processus décrit dans la nouveauté « Gestion des lignes de sous-total depuis le critère pour le métré » ont été ajoutées.

À partir de la version 2023.b, Open BIM Quantities permet de générer des sous-totaux dans les lignes de détail de métré à partir des règles de métré des ouvrages. Cela se fait à l’aide des étiquettes associées aux règles de métré.

Maintenant, dans la fenêtre ‘Étiquettes’ qui apparaît dans la fenêtre d’édition d’une unité d’ouvrage, l’option ‘Génération des sous-totaux’ est incluse. À partir de ce champ, il est possible de choisir de générer des sous-totaux partiels ou accumulés. Ces sous-totaux sont liés à la première étiquette saisie dans la liste et une ligne de sous-total est créée dans le détail de métré chaque fois que la valeur change. Pour cette raison, il est nécessaire de saisir au moins une étiquette dans l’unité d’ouvrage pour pouvoir générer des sous-totaux à partir d’une règle de métré.

L’ouvrage exemple français « Immeuble de bureaux » a été ajouté avec sa banque de prix et ses critères pour le métré (« Français – Immeuble de bureaux »).

L’ouvrage exemple espagnol « Unifamiliar aislada » a été mis à jour ainsi que sa banque de prix (« España – Unifamiliar aislada »).

Open BIM Quantities / Applications avec l'onglet Estimatif

Un bouton a été ajouté aux composants de la liste de ‘Banques de prix’, disponible dans la barre d’outils de l’onglet ‘Estimatif’. Dans les versions précédentes, la banque de prix active était celle sélectionnée dans la liste. Dorénavant, grâce à ce bouton, l’utilisateur peut indiquer explicitement la banque de prix active dans le projet.

Applications avec l'onglet Estimatif

L’option ‘Classer arbre’ a été introduite dans le bloc ‘Édition’ de la barre d’outils de l’onglet ‘Estimatif’. Cette option est également disponible dans les fenêtres d’édition ‘Base de données du projet’ et ‘Banques de prix’. Cette fonctionnalité permet de classer les chapitres et/ou unités d’ouvrage via leur code et par ordre alphabétique.

En raison de l’augmentation des options disponibles, la manière d’activer ou de désactiver la visibilité des colonnes dans le tableau de l’estimatif ou dans les bases de données a été modifiée. À cet effet, le bouton ‘Colonnes’ a été ajouté dans le groupe ‘Visualisation’ de la barre d’outils de l’onglet ‘Estimatif’, ainsi que dans les fenêtres d’édition de la ‘Base de données du projet’ et des ‘Banques de prix’. En cliquant dessus, une fenêtre s’affiche dans laquelle sélectionner les colonnes visibles, qui sont classées par catégorie.

En plus des colonnes disponibles dans les versions précédentes, les colonnes suivantes ont été ajoutées :

  • Paramètres généraux
    • ABCD

  • Décomptes
    • PartDécompte(%)
    • QuantPartDécomptée
    • MontPartDécompte
    • DécompteOrig(%)
    • QuantDécomptéeOrig
    • MontDécompteOrig

L’option ‘Afficher la description complète au lieu de la description résumée’ a été ajoutée dans la fenêtre de configuration ‘Récapitulatifs de l’estimatif’. Lorsque cette option est cochée, le texte saisi dans l’onglet ‘Description’ de sa définition dans la ‘Base de données du projet’ est utilisé comme référence pour les unités d’ouvrage. Sinon, le texte saisi dans le champ ‘Résumé’ est utilisé.

À partir de la version 2023.b, il est possible d’enregistrer et de gérer les décomptes d’ouvrage à partir de l’onglet ‘Estimatif’. Un décompte d’ouvrage consiste à quantifier économiquement l’ouvrage exécuté jusqu’à un certain moment, conformément aux unités d’ouvrage incluses dans l’estimatif accepté et signé entre les parties.

Pour définir les décomptes de l’ouvrage, le bouton ‘Décomptes’ a été ajouté au bloc ‘Projet’ de la barre d’outils. Un décompte d’ouvrage possède les paramètres suivants, configurables par l’utilisateur :

  • Active
    Indique quel est le décompte actif dans la liste. Les colonnes du groupe ‘Décomptes’ (voir la nouvelle fonctionnalité « Colonnes visibles » appartenant aux nouvelles fonctionnalités 2023.b pour les applications avec l’onglet ’Estimatif’) doivent faire référence au décompte actif.
  • Code
    Définit un identifiant unique pour le décompte.
  • Référence
    Il s’agit de la référence du décompte et elle est affichée dans la documentation générée par l’application.
  • Commentaire
  • Date
    Date à laquelle le décompte est prévu d’être présenté.
  • Bloqué
    Permet de bloquer le décompte pour éviter qu’il soit modifié à partir du tableau de l’estimatif.

Une fois que les décomptes d’ouvrage ont été définis, le métré peut être décompté à partir du nouvel onglet ’Décomptes’ qui se trouve dans la fenêtre d’édition d’un concept de l’estimatif. La manière dont la quantité exécutée est indiquée dépend du type d’unité d’ouvrage :

  • Unités d’ouvrage sans décomptes
    La quantité est saisie à partir de l’onglet ’Décomptes’ de l’unité d’ouvrage.
  • Unités d’ouvrage avec décomptes
    La quantité est saisie à partir de l’onglet ’Décomptes’ des lignes de détail de métré.

L’onglet ’Décomptes’ permet également de consulter les résultats des décomptes d’ouvrage dans un chapitre ou dans l’estimatif complet. Cette fenêtre affiche un récapitulatif qui, en plus des données générales de chaque décompte, comprend les colonnes suivantes :

  • PartDécompte(%)
    Pourcentage décompté partiel
  • QuantPartDécomptée
    Quantité décomptée partielle
  • MontPartDécompte
    Montant décompté partiel
  • DécompteOrig(%)
    Pourcentage décompté à l’origine
  • QuantDécomptéeOrig
    Quantité décomptée à l’origine
  • MontDécompteOrig
    Montant décompté à l’origine

Il est important de prendre en compte que, dans un flux de travail classique, le décompte d’ouvrage est effectué après l’élaboration de l’estimatif du projet. Pour cette raison, il est fréquent que, lorsqu’on travaille sur un projet de BIMserver.center, la contribution correspondant à l’estimatif existe déjà. Cependant, l’application Open BIM Quantities permet de lire les estimatifs du projet grâce à l’option ‘Estimatifs inclus dans le projet BIM’, disponible dans la barre d’outils de l’onglet ‘Métré du modèle BIM’. De cette façon, l’estimatif du projet peut être chargé directement et les décomptes peuvent être faits sur cet estimatif sans avoir besoin de réaliser le métré à nouveau.

À partir de cette version (2023.b), lors de l’utilisation de l’outil d’exportation vers le format FIEBDC-3 (.bc3), les décomptes d’ouvrage peuvent également être inclus. Comme indiqué dans la spécification du format standard FIEBDC-3, chaque décompte est exporté dans un fichier séparé avec une extension « .bc3 ». Le nom du fichier contenant le décompte (à l’origine) est appelé de la même manière que celui de l’estimatif avec l’ajout (concaténation) de « #décompteNNNN » où NNN est le numéro du décompte.

Afin de générer les documents des décomptes d’ouvrage, les récapitulatifs ‘Décompte à l’origine’ et ‘Résumé de décompte’ ont été ajoutés. En sélectionnant l’un d’entre eux dans l’option ‘Récapitulatifs de l’estimatif’ de la barre d’outils, il faut indiquer le décompte d’ouvrage.