CYPECAD
CYPECAD

Calcul avancé de fondations superficielles

Calcul avancé de fondations superficielles

Le module Calcul avancé de fondations superficielles complète les modules Semelles superficielles et Semelles sur pieux utilisés dans CYPECAD. Il permet de concevoir des fondations avec des semelles ou des semelles sur pieux avec des rencontres spéciales (croisement entre poutres de liaison et poutres de redressement), d’établir des limites polygonales pour les semelles et d’introduire des charges linéaires, ponctuelles et surfaciques sur les semelles superficielles et sur pieux ainsi que sur les poutres de liaison et de redressement. Dans CYPE 3D, ce module permet uniquement d’introduire les limites polygonales pour les semelles.

Limites polygonales pour semelles (dans CYPECAD et CYPE 3D)

Le module Calcul avancé de fondations superficielles permet de définir dans CYPECAD et dans CYPE 3D des limites qui ne peuvent pas être envahies par les semelles du groupe actuel, telles que des espaces mitoyens, des limites de propriétés ou des espaces réservés à d’autres usages (fosses d’ascenseur, réservoirs, etc.). Ces limites peuvent également être utilisées pour disposer des semelles polygonales irrégulières, indépendamment ou non du fait qu’il existe des limites réelles.

L’utilisateur saisit des polylignes pour définir les limites. Lors du calcul de la fondation, le logiciel recoupe automatiquement les semelles dont les dimensions initiales dépassent les limites établies. La partie de semelle dans laquelle sont comprises ses amorces ou poteaux est celle qui est conservée, et donc celle qui est considérée dans le calcul. Lors du dimensionnement des semelles, le logiciel empêche que ces dernières ne dépassent les limites établies. Le dimensionnement d’une semelle peut être affecté par plus d’une limite.

Dans CYPECAD, les limites sont introduites via l’option Limites pour semelles polygonales qui se trouve dans le menu ‘Fondation’ des onglets ‘Entrée des poutres’ ou ‘Résultats’. Dans CYPE 3D, elles sont saisies en utilisant l’option Nouvelle du menu ‘Limites’ de l’onglet ‘Fondation’. Dans les deux logiciels, les limites peuvent être introduites manuellement tronçon par tronçon ou par capture sur fond de plan DXF/DWG. Dans CYPECAD, les limites saisies dans un groupe de niveaux affectent uniquement les semelles de ce groupe, alors que dans CYPE 3D, les limites influent sur toutes les semelles indépendamment de la cote à laquelle elles se trouvent.

Une fois que les polylignes définissant les limites sont introduites, il est possible de les effacer, de les déplacer, de leur insérer un nouveau sommet ou de supprimer un de leurs tronçons.

Ces polylignes ont certaines restrictions logiques concernant leur position :

  • Elles ne peuvent pas traverser un poteau.
  • Elles doivent couper les contours des semelles, avant et après leur dimensionnement.
  • Elles ne peuvent pas couper des semelles combinées de manière qu’un poteau ou une amorce reste isolé du reste des poteaux ou amorces qui partagent la semelle.
  • De plus, les limites définies n’ont aucun effet sur les poutres de liaison, les poutres de redressement, les semelles sur pieux, les semelles pyramidales et les semelles filantes sous mur. Elles ont une influence uniquement sur les semelles en béton armé massif de hauteur constante. Cependant, dans CYPECAD, il est possible de définir une semelle combinée de plusieurs appuis de hauteur constante qui peuvent également inclure un mur ou un noyau (défini avec une liaison externe et sans semelle), et dans ce cas, les limites auront un effet sur la semelle.

Si une polyligne ne respecte pas ces conditions, le logiciel ne prend pas en compte la limite générée par cette polyligne. Dans ce cas, la raison pour laquelle il n’a pas été possible d’adapter le contour aux limites saisies est indiquée dans le récapitulatif de vérification pour chaque semelle concernée.

Ces raisons peuvent être :

  • La limite introduite coupe dans un poteau.
  • La limite coupe la semelle, mais ne la divise pas.
  • La limite est entièrement contenue à l’intérieur de la semelle.
  • Comme il n’y a pas d’amorces dans la semelle, il n’est pas possible de calculer son contour effectif.
  • La limite divise la semelle sans que les amorces soient contenues dans une seule partie de la semelle.
  • Les semelles pyramidales ne sont pas affectées par les limites introduites.

Il convient de noter que les récapitulatifs de vérification des semelles peuvent être affichés à l’aide de différentes options :

  • Dans CYPECAD
    • Onglet Entrée de poutres ou onglet Résultats > Menu Fondation > Erreurs de vérification > Sélectionner semelle
    • Onglet Entrée de poutres ou Onglet Résultats > Menu Fondation > Éléments de fodation > icône Éditer > Sélectionner semelle > bouton Vérification ou bouton Dimensionnement.
  • Dans CYPE 3D
    • Onglet Fondation > menu Calcul > Vérifier > Sélectionner semelle.
    • Onglet Fondation > Menu Eléments de fondation > Sélectionner semelle > bouton Vérification ou bouton Dimensionnement.

Croisements entre les poutres de liaison et de redressement (seulement dans CYPECAD)

Avec le module Calcul avancé des semelles et des longrinesCYPECAD peut résoudre des fondations de semelles superficielles et de semelles sur pieux dans lesquelles il existe des intersections entre longrines de liaison et longrines de redressement.

Charges sur les semelles superficielles et sur pieux et sur les poutres de liaison et de redressement (seulement dans CYPECAD)

Avec le module Calcul avancé de fondations superficiellesCYPECAD permet d’introduire et de prendre en compte dans le dimensionnement des charges ponctuelles, linéaires et surfaciques sur les semelles superficielles, les semelles sur pieux, les longrines de liaison et les longrines de redressement. Avec ce module, CYPECAD prend également en compte les charges que transmettent les appuis des escaliers reposant sur les éléments de fondation cités.

CYPECAD suppose que le terrain se trouvant sous les poutres liaison et sous les poutres de redressement n’intervient ni dans l’équilibre ni dans la distribution des efforts auxquels elles sont soumises. Ainsi, les poutres de liaison et de redressement sont dimensionnées pour supporter également les charges qui pourraient exister sur elles et transmettront des efforts aux semelles au niveau de leurs extrémités, ou à d’autres poutres de liaison ou de redressement avec lesquelles elles se croisent.

Autres prestations

Afin d’avoir accès aux autres fonctionnalités offertes par le logiciel, il existe plusieurs modules dont les informations sont disponibles sur les pages Modules de CYPECAD et Modules de CYPE 3D.